fbpx

La clean beauty : la tendance beauté

Dans un précédent article sur la beauté wellness , nous avons cité la cosmétique « propre » sans l’expliquer. Il est temps de mettre en lumière et de comprendre ce mouvement de clean beauty qui bouleverse de plus en plus l’univers de la cosmétique et notre mode de consommation.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Mais qu’est-ce que la clean beauty, « la beauté propre » ?

En réalité il n’y a pas de définition officielle, c’est un mouvement, un mode de consommation, une philosophie de vie qui est plus naturelle, responsable, sans produits chimiques et sans perturbateurs endocriniens. Les consommateurs de plus en plus avertis et méfiants de la composition de leurs produits ont chamboulé le monde de la cosmétique. Les marques niches d’abord comme L’ACCENT , puis les grands groupes comme L’Oréal et NAOS souhaitent avoir plus de transparence et des formules plus « propres » (Ask Naos aide à décrypter la composition des produits Bioderma, Institut Esthederm et Etat Pur). En France plus de 1 300 ingrédients sont interdits dans les produits cosmétiques car ils sont suspectés d’être néfastes pour la santé. La clean beauty garantit des produits avec une composition inoffensive pour la santé.

 

Propre mais pas que, la cosmétique est aussi responsable.

Ces cosmétiques propres ne se limitent pas seulement à une composition bonne pour la santé, mais vont également être respectueux de l’environnement. La fabrication de nos produits est très polluante et bouleverse l’écologie. Cette tendance plus éthique va permettre de préserver l’environnement. Les packagings doivent être eux aussi responsables : avec des matériaux recyclés ou recyclables, biodégradables, avec une faible empreinte carbone. Certaines marques proposent des pots en verres réutilisables ou des pots rechargeables en magasin comme Amalthea ou encore L’Occitane. L’emballage doit être minimaliste afin de ne pas avoir de surplus : les savons et shampoings solides connaissent un succès ! De plus, les marques doivent s’engager à respecter la récolte des ingrédients et la fabrication des produits. Les entreprises ont de plus en plus d’engagements sociétaux : les conditions de travail des employés, le commerce équitable. Il existe des marques locales qui ont une économie circulaire, notamment Kadalys qui recycle et valorise les agro-déchets et coproduits générés par l’industrie agroalimentaire.

 

Comment savoir si un produit est propre ?

Attention au green-washing ! Ce sont des techniques marketing et publicitaire employées par les marques afin de faire croire aux consommateurs à un produit naturel alors que c’est une fausse image donnée. La clean beauty n’a pas de label officiel, ce qui peut amener à certaines confusions. Voici quelques tips pour vous guider dans votre démarche de recherche de produits clean :

  • Apprendre à lire les compositions ; des applications existent pour évaluer la composition des produits (Yuka, Inci beauty …)
  • Les labels BIO, Ecocert, COSMOS
  • Les labels FSC
  • Privilégier tous les composants naturels
  • Limiter les emballages

La clean beauty c’est donc des produits plus respectueux pour la santé mais également pour l’environnement. Pour les marques c’est un réel engagement en proposant des cosmétiques propres, mais également un engagement sur ses valeurs.