fbpx

Author: Anne Le bris

qu'est-ce que tendance-beaute-spas-nature

Tendance Beauté : les vertus de l’eau et des spas en pleine nature

  Les vertus de l’eau ont traversé les âges et les continents Les récits des bienfaits de l’eau nous arrivent depuis l’antiquité : les thermes des romains étaient au cœur de la cité ; des eaux salées de la Mer Morte aux Onsen du Japon, véritables premiers « spas nature », toutes les civilisations se sont appropriées l’art du bain dans les rituels de beauté. L’eau est précieuse, l’eau est soignante et bienfaisante pour le corps et la peau.   L’eau thermale dans les soins cosmétiques Ces vertus de l’eau ont fait l’objet d’études toujours plus poussées pour les intégrer dans des soins cosmétiques et retrouver leurs bienfaits dans un usage au quotidien. Certaines marques ont développé tout un univers de soins cosmétiques à base d’eaux thermales et se sont d’abord orientées tout naturellement vers la pharmacie pour corroborer l’aspect « curatif » des soins proposés ; c’est le cas d’une marque comme AVENE. L’offre évolue et les marques ne vantent plus uniquement les bienfaits thérapeutiques de l’eau. ESTHEDERM, formule tous ses produits avec l’Eau cellulaire, une eau brevetée et biomimétique (la composition est proche de celle de la peau). Ou, tout dernièrement la marque DERMATHERM qui associe dans ses formules 100% naturelles, des actifs végétaux bio à de l’eau thermale soufrée des Cévennes pour une plus grande innocuité et efficacité.   Spas Nature : immersion nature, source de bien-être Depuis quelques années, une nouvelle tendance émerge et se confirme. Le soin et le traitement ne suffisent plus ; la quête de bien-être est un essentielle. Les résultats dits cliniques sont toujours assurés, mais les sens opèrent également afin d’offrir une expérience complète de bien-être pouvant mêler méditation, relaxation et immersion dans la Nature… nouvelle source de détente, de plénitude et de quiétude. Du Colorado aux Pyrénées, on profite des sources d’eau chaudes et soufrées en complément d’une journée de ski afin de récupérer et adoucir la peau. A travers le monde, mais aussi en France, les spas nature sont partout et confirment un nouvel engouement pour une quête de bien-être alliant cadres enchanteurs et bienfaits de la Nature. Et là encore, les soins cosmétiques s’adaptent et puisent dans cette nouvelle expérience beauté pour développer des soins visage & corps où la sensorialité vient compléter l’efficacité clinique.     1703 Factory collabore avec les marques de la cosmétique et du bien-être et ne cesse d’être en veille sur les tendances émergentes et les nouveautés. Nous travaillons en prospective et accompagnons les marques dans...

Strategie digitale 1703 factory pour maison kose france

Qu’est-ce qu’une bonne stratégie de communication digitale ?

Définissons la communication digitale Le monde numérique s'est considérablement développé depuis l'arrivée du web et toutes les évolutions techniques qui lui sont associées. Les consommateurs sont connectés en quasi-permanence grâce aux smartphones ou aux objets connectés. Le développement des nouvelles technologies a permis à l'internet d'entrer dans un nouvel espace, le web 2.0. La communication, c’est l’ensemble des techniques et moyens utilisés pour présenter ses produits, ses services, ou son activité mais aussi pour influencer le processus d'achat et le comportement de consommation. La communication digitale passe par des canaux et non plus des supports : Réseaux sociaux Site web Blog Newsletter Application mobile Objets connectés   Quels sont les objectifs d’une stratégie dédiée au web et aux réseaux sociaux ? Une entreprise dispose de moyens et de techniques qui lui permettent de véhiculer ses informations, et adopte des stratégies de communication afin de se développer. Lorsqu'une entreprise communique, les enjeux et les stratégies changent en fonction de ses objectifs. L'enjeu est ce que l'on cherche à gagner dans la situation de communication. Les enjeux pour une entreprise peuvent être les suivants : Générer du trafic, Générer plus de leads, Générer de la visibilité, Générer la fidélisation client, Générer l’expérience client. Ceux-ci peuvent s’atteindre par plusieurs moyens, comme l’animation de la communauté de l’entreprise par le community management (Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter, etc..) pour converser avec sa communauté et établir une relation marque-client privilégiée. La marque de cosmétiques KOS Paris développe son Instagram de façon à proposer un contenu varié à sa communauté et apporte différentes informations (sur leurs produits, leurs ingrédients, sur des conseils…). Également par la production de contenus (brand content), le développement de contenus avec des formats variés (live, photo, slides share, webinar, vidéo…). Mais aussi grâce à des contenus rédactionnels ludiques (jeux, concours, etc.) ou plus sérieux (storytelling, etc.)   Comment établir une stratégie de communication digitale efficace ? Pour mettre en place une bonne communication digitale et bien communiquer, il y a quelques règles d'or à respecter. Définir des objectifs : déterminer la finalité de la communication ; atteindre de nouveaux prospects, fidéliser les consommateurs, changer l’image de marque, développer sa notoriété… Les objectifs détermineront la stratégie de communication à adopter afin d’être le plus efficace possible et atteindre ce qui est visé. Identifier son buyer persona : il est indispensable de définir à qui s’adresse l’entreprise pour répondre au mieux à ses attentes. Leur profil doit être précis, pour cela il existe plusieurs critères qui les déterminent : critères quantitatifs (quantifier un nombre...

les DNVB expertise 1703 factory agence conseil pour les start-up

DNVB : le succès de ces marques digitales

Que sont des DNVB ? Les DNVB, c’est-à-dire Digital Native Vertical Brands, sont des marques indépendantes exclusivement digitales. Elles sont nées sur Internet et se concentrent sur un produit ou un marché niche, comme MÊME qui propose des produits cosmétiques adaptés aux personnes suivant un traitement contre des maladies telle que le cancer. Elles vendent leurs produits par le biais de leur sites web et s’adressent directement aux consommateurs. Le principe de verticalité signifie qu’elles ne passent pas par l’intermédiaire de distributeurs, ce qui leur permettent d’administrer toute leur chaîne de valeur. Elles gèrent le contrôle de leurs produits de la fabrication à l’usine, jusqu’à la réception des consommateurs ; on parle de « direct to consumer ». Ce sont des marques innovantes, qui ne jurent que par le digital ; elles se servent des technologies pour connaître une croissance rapide notamment grâce aux réseaux sociaux, leur univers est développé au travers d’internet. Elles mettent en avant leurs produits, vendent, évoluent, et communiquent uniquement sur le web.   Quelles sont les particularités de ces marques digitales et ce qui les différencient ? Ces marques sont centrées en priorité sur l’expérience client, celle-ci doit primer. Elles bouleversent le modèle classique et réinventent le système en mettant les consommateurs au centre de la marque. Elles proposent une expérience unique en créant un véritable lien avec eux, en leur proposant des produits de qualité, au prix juste, avec un service supérieur. Et parfois même avec une offre « sur-mesure » comme le propose la DNVB SILLAGE PARIS . Cela permet d’instaurer une relation de confiance, de proximité et créer par la suite une forte fidélisation. Les consommateurs deviennent par la suite des ambassadeurs pour les marques en partageant leur expérience sur les réseaux sociaux ou par le bouche à oreille. Leurs communautés font leurs forces et leurs permettent de se développer rapidement. De plus, ces marques possèdent toutes des positionnements très forts, ce qui leur permettent de se différencier et de partager des valeurs au sein d’une communauté qui s’y identifient. Elles prônent des valeurs et engagements sociaux et sociétaux, notamment souvent sur l’environnement et la responsabilité ; made in France, engagement écologique, fabrication responsable, ingrédients naturels … Cette transparence renforce la confiance de leurs consommateurs mais également l’intérêt qu’ils ont pour la marque. Le but est de créer une marque idéale pour les consommateurs, dans laquelle ils s’identifient, avec laquelle ils partagent les mêmes valeurs et intérêts : faire naître un sentiment d’appartenance fort. En achetant chez ces DNVB,...

Clean-beauty-expertise-agence-1703-factory

CLEAN BEAUTY: la tendance beauté

Mais qu’est-ce que la clean beauty, « la beauté propre » ? En réalité il n’y a pas de définition officielle, c’est un mouvement, un mode de consommation, une philosophie de vie qui est plus naturelle, responsable, sans produits chimiques et sans perturbateurs endocriniens. Les consommateurs de plus en plus avertis et méfiants de la composition de leurs produits ont chamboulé le monde de la cosmétique. Les marques niches d’abord comme L’ACCENT , puis les grands groupes comme L’Oréal et NAOS souhaitent avoir plus de transparence et des formules plus « propres » (Ask Naos aide à décrypter la composition des produits Bioderma, Institut Esthederm et Etat Pur). En France plus de 1 300 ingrédients sont interdits dans les produits cosmétiques car ils sont suspectés d’être néfastes pour la santé. La clean beauty garantit des produits avec une composition inoffensive pour la santé.   Propre mais pas que, la cosmétique est aussi responsable. Ces cosmétiques propres ne se limitent pas seulement à une composition bonne pour la santé, mais vont également être respectueux de l’environnement. La fabrication de nos produits est très polluante et bouleverse l’écologie. Cette tendance plus éthique va permettre de préserver l’environnement. Les packagings doivent être eux aussi responsables : avec des matériaux recyclés ou recyclables, biodégradables, avec une faible empreinte carbone. Certaines marques proposent des pots en verres réutilisables ou des pots rechargeables en magasin comme Amalthea ou encore L’Occitane. L’emballage doit être minimaliste afin de ne pas avoir de surplus : les savons et shampoings solides connaissent un succès ! De plus, les marques doivent s’engager à respecter la récolte des ingrédients et la fabrication des produits. Les entreprises ont de plus en plus d’engagements sociétaux : les conditions de travail des employés, le commerce équitable. Il existe des marques locales qui ont une économie circulaire, notamment Kadalys qui recycle et valorise les agro-déchets et coproduits générés par l’industrie agroalimentaire.   Comment savoir si un produit est propre ? Attention au green-washing ! Ce sont des techniques marketing et publicitaire employées par les marques afin de faire croire aux consommateurs à un produit naturel alors que c’est une fausse image donnée. La clean beauty n’a pas de label officiel, ce qui peut amener à certaines confusions. Voici quelques tips pour vous guider dans votre démarche de recherche de produits clean : Apprendre à lire les compositions ; des applications existent pour évaluer la composition des produits (Yuka, Inci beauty …) Les labels BIO, Ecocert, COSMOS Les labels FSC Privilégier...

Création logo brochure pour le laboratoire Gravier

L’élan du Made in France dans la cosmétique

Le Made in France En France, les produits régionaux existent déjà et font partie de la culture. Ils permettent de rassurer les consommateurs sur la provenance des ingrédients mais également de dynamiser l’économie locale. L’ACCENT par exemple , utilise pour ses produits cosmétiques la châtaigne des Cévennes. Depuis plus d’un an, les marques se concentrent sur une production de plus en plus locale plutôt que partiellement locale. Selon une étude faite par le gouvernement français, 95% de la population souhaite soutenir l’industrie nationale, 92% veulent être informés par un marquage spécifique sur leur produit. Cette production est adoptée par de grandes marques comme par des TPE et PME. La demande de cosmétiques Made In France est de plus en plus forte et devient un critère d’achat. Cette indication permet de rassurer les consommateurs sur plusieurs points : la transparence de la provenance du produit et des ingrédients qui le composent, la qualité, la collaboration avec des producteurs locaux. De plus, cela donne un côté plus haut de gamme à la marque, ses produits, et met en avant le savoir-faire français dans le secteur de la cosmétique.   Attention au Francewashing Tout comme le Greenwashing, il faut être vigilant aux fausses images permettant aux marques d’avoir un argument commercial impactant dans le seul but de vendre. En effet, cette mention n’est pas soumise à de règles strictes : il est possible de l’indiquer si la dernière étape de transformation se fait en France. Pour résumer, c’est très simple de passer à travers les mailles du filet afin de se déclarer Made In France. Dans la cosmétique, cela permet principalement de montrer que le laboratoire se situe en France, mais cela ne donne aucune indication sur la provenance des ingrédients du produit. Il existe cependant un label plus réglementé qui atteste que 83% du produit est fabriqué en France : Origine France Garantie (OFG).   Pourquoi produire localement ? Il y a des avantages à choisir des produits près de chez nous. Tout d’abord au niveau de l’environnement, la consommation locale va réduire le transport des matières premières et des produits. En effet, privilégier des circuits courts va permettre de contribuer à la réduction de la pollution, de l’utilisation des combustibles, de l’empreinte carbone et donc du cycle de vie produit. De plus, local est synonyme de qualité grâce au savoir-faire des producteurs. Cela favorise également la transparence envers les consommateurs sur leur produit ; la provenance des ingrédients et leur production. Enfin c’est...

Storytelling-cosmetique-1703-Factory

Il était une fois le storytelling …

Qu’est-ce que le storytelling, cet outil de communication prisé ? Le storytelling est un des éléments de l’identité d’une marque. Il est sous forme de narration afin de raconter la marque. Utiliser le storytelling comme technique de communication va permettre de renforcer l’intérêt et l’attention des personnes ciblées au discours grâce à un récit, mais aussi d’incarner les valeurs de la marque. Le but est de la faire connaître, de promouvoir ses produits ou ses services, en racontant une histoire qui sera vecteur d’informations. Cela peut-être au travers d’histoires réelles ou imaginaires. Il est beaucoup utilisé dans le secteur du luxe comme l’a fait Cartier sur son Odyssée pour retracer ses emblèmes.   Pourquoi raconter une histoire pour communiquer ? De plus en plus adopté, cela permet de faire connaître la marque ou ses produits de manière authentique, plutôt que d’utiliser une approche classique avec des arguments commerciaux. Cet outil est très efficace dans le monde de la communication. La publicité devenue intrusive et dérangeante pour les consommateurs, l’utiliser va permettre de maximiser l’impact des prises de paroles de la marque en captant leur attention et en les touchant. L’histoire racontée va procurer des émotions ce qui va permettre d’avoir un regard différent et construire un lien avec la marque. Cela va également fidéliser la clientèle grâce à la création de sentiments d’attachement, mais aussi marquer les esprits. Enfin, c’est très efficace pour construire une image de marque, renforcer son identité mais aussi de consolider une bonne réputation au travers des valeurs véhiculées.   Comment réussir à établir et mettre en place une bonne narration ? Nous vous avons réuni quelques Tips afin de bien réussir la création et la diffusion d’un storytelling. Vous devez tout d’abord utiliser l’univers autour de la marque, son histoire, ses valeurs. Lacoste l’a très bien réalisé lors de sa campagne publicitaire Timeless, en mettant en lumière ses valeurs emblématiques. Afin de l’utiliser comme support de communication, il est aussi nécessaire de bien définir la cible et de connaître ses caractéristiques afin de pouvoir adapter le discours en fonction de celle-ci. Il est important d’avoir en tête que le but est de capter l’attention afin d’engendrer une création d’émotions autour de l’univers de votre marque et de son identité. Le meilleur moyen de convaincre une personne est de la toucher avec des émotions et des sentiments. Au-delà de la publicité, le storytelling va être un pilier dans votre stratégie de marque et va vous permettre...

Kos Paris client 1703 factory huiles precieuses

Demain, la beauté wellness ou bienveillante ?

La cosmétique qui ne s’intéresse pas uniquement à la peau. Le monde d’aujourd’hui passe du paraître vers l'être et de la conscience vers la reconnexion à soi. La cosmétique évolue dans le même sens. Les marques ont toujours puisé leurs richesses dans les plantes puis dans des actifs hyper efficaces et high-tech pour finalement se trouver vers le green, le clean et aujourd'hui vers le bon. La cosmétique permet de relier la peau-cerveau en prônant les effets holistiques, émotionnelles et spirituelles. Les actifs et les ingrédients raisonnent par leurs noms et associent une ritualisation forte (gestuelle, engagement, conscience). La magie opère avec des formules efficaces, le pré-requis. La cosmétique qui éveille les sens prend donc de l’ampleur en nous reconnectant. Explosions des Soins par le geste Notre quotidien est une succession de mouvements. Dans de nombreux pays, comme en Inde avec l'ayurvéda, le massage fait même partie des outils à disposition des médecins. La peau est en effet un organe sensoriel étonnant, qui réagit à la plus subtile des stimulations et envoie directement les messages au cerveau via le système nerveux. Une interface unique pour atteindre l'organisme dans son ensemble. Aujourd’hui, la tendance holistique et la démocratisation de nombreuses techniques ancestrales trouvent des adeptes. Car aujourd’hui nous sommes tous convaincus que toutes les prises en charge de notre esprit nous permettent de libérer notre charge mentale et d’être mieux. La lithothérapie La lithothérapie a remis en lumière les atouts beauté du rouleau de jade. Misant sur les bienfaits des pierres - a.k.a. la lithothérapie - cet outil massant dans la lignée des pierres de gua sha promet de faire bénéficier la peau des vertus de la pierre de jade et du massage facial. Composé d'un manche et d'un ou deux rouleaux de tailles différentes, il permet de traiter précisément plusieurs zones du visage comme le contour des yeux ou l’ovale du visage. Le jade roller est l’allié du soins du visage (hydratants, nourrissants, traitants ou anti-âge) car le massage facial qu’il prodigue permet à la peau de mieux absorber les produits cosmétiques qui sont appliqués sur elle (sérum, huile de soin, crème de jour ou de nuit). Les facialistes en vogue. Un massage du visage régulier est un très bon moyen de rétablir le flux sanguin et de redonner à la peau l'éclat de la santé. Des massages faciaux contribuent à resserrer et à remonter les muscles du visage. Ses vertus anti-âge et détox. permettent de tonifier...

pourquoi concevoir un packaging eco-responsable ? 1703 factory

Pourquoi concevoir un packaging éco-responsable ?

 Qu’est ce qu'un packaging éco-conçu ? Un packaging écologique n’est plus uniquement mesuré que sur son recyclage. Un emballage éco-conçu s'inscrit dans une démarche d'éco-design en cherchant à minimiser son impact sur l'environnement (consommation d’énergies, transport, choix des matières premières) et à prioriser sa revalorisation (compostage, recyclage, etc.). Pour mettre au point un packaging éco-responsable, il faut d’abord avoir une vision globale du cycle de vie de celui-ci et comprendre chaque étape qui le compose. Ce cercle rejoint le cycle de vie de l’emballage en rajoutant les aspects écologiques à prendre en compte à chaque étape.Impact positif sur l’environnement mais pas que ? La conservation et l’hygiène des produits, la protection et le transport, l’information, la traçabilité … : l’emballage apporte la liberté de consommer où et quand bon nous semble, en toute sécurité. L’emballage est une industrie durable, qui innove en faveur de l’environnement via l’éco-conception et l’émergence de nouvelles solutions en alternative à l’utilisation du plastique à usage unique. Gommer une pollution peut toutefois en entraîner une autre et implique un coût. L’emballage réutilisable ou les consignes sont des solutions consommatrices d’eau pour répondre aux impératifs d’hygiène et de sécurité. Optimiser la fin de vie d’un emballage ? Les trois R constituent une stratégie de gestion des produits en fin de vie et des déchets qui en découlent, visant à : Réduire la quantité de produits qui arrivent en fin de vie ; Réutiliser des produits ou certaines de leurs parties qui deviendraient autrement des déchets ; Recycler les matières premières Avoir à l’esprit cette dimension de fin de vie de l’emballage c’est se donner les moyens de le penser en amont dans la conception. En effet, pour une entreprise qui souhaite mettre en avant cette démarche il est primordial de posséder en interne un bureau d’étude qui puisse réfléchir sur plusieurs points techniques pour favoriser le recyclage du packaging et diminuer son impact sur l’environnement. Le rôle de l’identité visuelle et du design dans l’éco-conception d’un packaging? La fonction première de l’emballage est de protéger physiquement le produit. Le packaging est un support de communication puissant. Il permet d’exprimer en termes de messages informatifs, réglementaires et de véhiculer grâce à la création les fondamentaux de la marque. Devant un linéaire, il n’y a en effet plus personne pour vous renseigner et vous guider dans vos choix. Le digital peut aujourd’hui avoir un réel impact positif sur le rôle des packagings en déportant...